Tourisme sexuel: que prévoit le code pénal?

 

Qui sont concernés?

Si Madagascar est connu pour ses magnifiques paysages attirant chaque année des milliers de touristes, une réalité économique désolante incitant majoritairement les femmes, notamment des mineures, est dissimulée derrière les images de cartes postales.

Cette forme de tourisme, incluant des rapports sexuels tarifés et pour laquelle certaines destinations sont malheureusement connues, est sanctionnée par l’article 333 ter du code pénal, qu’il s’agisse de touriste “vazaha” ou “gasy”.

 

Les peines

Selon l’article 335.1 du même code, si le tourisme sexuel est puni d’une peine de 5 à 10 ans d’emprisonnement et d’une amende de 4.000.000 Ar à 20.000.000 Ar, lorsque la victime a moins de 15 ans, l’infraction est punie de travaux forcés à temps.

Peut également être engagée la responsabilité des parents ou autres proches, ainsi que celle des gérants d’établissements ou autres lieux ouverts au public, avec en plus le risque de retrait de licence et de fermeture de l’établissement en question.

Partager :

Facebook
Twitter
Email

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourrez également apprécier

Loïc H. Kwan

Se débarrasser légalement d’un Président de la République : mode d’emploi.

Le pays a été le théâtre ces derniers jours d’évènements politiques qui, à juste titre, ravivent des peurs et des tensions à peines oubliées de la mémoire collective. L’Assemblée Nationale vote pour la déchéance du Président de la République ! Throwback sur ces derniers jours, avec le point de vue juridique qui manque parfois au débat.

Loïc H. Kwan

Mode d’emploi de l’étudiant de droit en France – Partie 1 : Les outils du travail juridique.

Très souvent les principales appréhensions des étudiants malgaches désireux de se rendre en France se réduisent aux seules inscriptions universitaires et à la délivrance du visa. Pourtant, telle la carrière après le diplôme, il y a les études après le visa. Comme il serait mal avisé de se jeter dans l’inconnu à l’aveugle, ce billet, petit manuel des études françaises du droit, vous permettra de vous jeter dans l’inconnu en toute conscience.

Le dernier rempart de la démocratie

Panique au sujet de l’adoption éventuelle du Code de la communication par l’Assemblée Nationale. La démocratie malgache déjà bien fragile se meurt. Une seule personne pourra la sauver des griffes parlementaires maintenant… un survivant… un dernier espoir : la HCC.